Comment l’introversion m’a aidée à avancer

de | 22 octobre 2016

 

heart of an introvert -medium

Lire pour s’isoler

Le nombre de livres que j’ai lu, fiction et non fiction, parce que sortir, voir du monde ne m’intéressait pas. Ou pour m’échapper de la réalité quotidienne. Entre deux cours au lycée ou à la fac, dans le bus, à la maison, dans le train, en attendant le train, le bus…

J’ai pris beaucoup de notes pendant ces lectures, que j’ai conservées précieusement, et que je relis au besoin. Lecture après lecture, j’ai accumulé des pages et des pages de notes qui aujourd’hui constituent un corpus d’une grande valeur. Je suis souvent passée pour une grosse nerd über sérieuse (et donc pas cool) parce que je prenais des notes en lisant alors que j’y étais pas obligée comme à l’école. Mais je m’en foutais complètement parce que je me suis abondamment nourrie, j’ai en quelque sorte pris de l’avance sur mes pairs.

Travailler pendant que les autres s’amusent

Par travail j’entends soit le travail scolaire/universitaire obligatoire, soit le travail que l’on fait pour soi, pour s’enrichir en terme de connaissance, de sagesse et d’épanouissement. Pendant que les autres soignent leur gueule de bois après avoir fait la chouille, toi t’es en train de lire, écrire, pratiquer ton art, whatever. Semaine après semaine, jour après jour, cette pratique régulière crée un avantage sérieux par rapport à tous ceux qui ne vivent que pour la tournée des bars du week-end, les après-midis shopping, ou  les sorties en boite (au secours…).

Dans mes plus jeunes années, je me suis souvent jugée comme étant asociale, je pensais que j’avais un certain problème de phobie sociale, ou que je devais faire des efforts parce que je déclinais constamment les propositions d’aller à des fêtes. En fait je ne faisais que respecter ma nature d’introvertie. Aujourd’hui, grâce à ces nombreuses soirées passées à travailler, j’ai acquis un certain bagage de connaissances (de soi, des autres, de pleins de trucs) que je chérie, et qui m’est précieux pour faire avancer mes projets. Et surtout, je constate que je n’ai strictement RIEN loupé en restant chez moi.

Ceci dit, je kiffe quand même danser pendant des heures aux mariages. Invitez-moi.

Écoute, empathie et connaissance de soi

C’est bien connu: les introverti(e)s ont une sensibilité très développée, ce qui nous permet de ressentir les émotions de l’autre en face de nous. Parfois même un peu trop, mais c’est un autre débat. Ce qui fait de nous des confidents recherchés et appréciés. Ce qui peut parfois causer problème quand des inconnus ou des gens qu’on n’apprécie pas viennent déballer leur vie alors que osef. Mais ça aussi c’est un autre débat.

On vit tellement dans nos têtes, on vit l’introspection à un niveau tellement profond qu’on atteint une connaissance de soi et des autres (et l’univers et les dieux) non moins profonde. Et ça, ça n’a pas de prix. Seule une excellente connaissance de soi permet de savoir que faire, où aller, que choisir ou pas, bref, savoir ce qui est bon pour soi. Personne ne peut savoir ce qui est bon pour soi mieux que… soi-même.

Tout ça pour dire…

…que l’introversion a du bon, ça on le sait, mais surtout, elle permet de mettre à profit l’effet de levier expliqué dans The Slight Edge de Jeff Olson. Il s’agit du même phénomène que les intérêts composé, en capitalisant sur une pratique régulière dans le temps. Pendant que les autres ont la gueule de bois, on a l’esprit clair pour bosser. Pendant que les autres sont au centre commercial à dépenser leur argent dans des trucs pour la plupart superflus, on est en train de s’enrichir (au figuratif mais aussi pourquoi pas au sens littéral).

Il suffit de dénigrer l’introversion. Introverti(e)s, unissons-nous! Séparément. Et chacun chez soi.

introverts_unite

Si vous avez aimé cet article, likez et partagez grâce aux boutons ci-dessous! Ça fait chaud à mon petit cœur d’introvertie. Merci d’avoir lu jusque là!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

2 réflexions au sujet de « Comment l’introversion m’a aidée à avancer »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *