Chroniques du burn-out – Épisode 7: Conflits et paradoxes

de | 23 janvier 2017

Giusi Biarbani

 

Il y a ce conflit interne, d’un côté je sais que j’arrive au bout de mes capacités, que l’heure est grave, que les symptômes sont alarmants.
D’un autre côté, je sens tellement le jugement possible de la part des autres qui tendraient à croire que je simule, que je cherche à me dérober aux responsabilités et contraintes par faiblesse.

Je sais que ma nature introvertie fait que j’intériorise la souffrance et elle en devient imperceptible de l’extérieur.
Ce qui peut la rendre encore plus difficile à faire valoir.

Une partie de moi veut s’accrocher pour ne pas décevoir (la hiérarchie, la famille…), et une autre a envie de tout envoyer péter violemment, et s’en fout de la hiérarchie, de la société, de la famille… Ce conflit interne vient ajouter une source supplémentaire d’épuisement.

Cela provoque une sorte d’anesthésie globale. Je ne sens plus rien: ni joie, ni peine, ni envie, ni sentiment.
La seule émotion qu’il peut m’arriver de ressentir, c’est la colère.

Cette vacuité, ce dépouillement total permet de se rendre encore plus compte de la structure psychique d’un individu.
Le squelette de la psyché  et de la morale. Je sais que je ne commettrai pas de mal à autrui ni ne détruirai des choses matérielles. Mais je comprends comment certaines personnes dans une situation similaire se suicident, tuent, mettent le feu à leur lieu de travail, ou commettent toute sorte d’actes désespérés.
Je dois mon salut de ce point de vue-là à toutes ces années d’introspection qui me permettent de connaître les mouvements et processus de mon propre esprit, et ainsi  SAVOIR que les solutions existent. Et surtout, que je surmonterai cette épreuve, ayant déjà surmonté des difficultés pour le moins colossales à mon échelle.

***

Pour être averti de la publication du prochain épisode, abonnez-vous à la newsletter et recevez en cadeau mon e-book “Méditez Envoyez du pâté”, et suivez le blog sur Facebook, Twitter et/ou Tumblr!

Merci d’avoir lu cet article, n’oubliez pas de liker et partager si vous pensez qu’un de vos amis est intéressé!

Crédit photo: Giulia Barbiani

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *