Chroniques du burn-out – Épisode 1: Les prémices

de | 2 janvier 2017

P1050568_light

 

Épuisement, ça c’est évident.
Mais surtout, c’est comme regarder sa vie et le reste du monde depuis une bulle de verre, loin de tout.
Et ce vide incommensurable. Plus rien.
Si quelque chose tombe, pas d’échos, juste un son sourd. Étouffé.

Il n’y a plus de projets, d’envie.
Oui, on en a, intellectuellement mais l’épuisement est tel qu’on dit “Oui, je suis d’accord dans le principe, mais je ne peux pas.”

Le moindre stimulus est déjà un fardeau.
On ne peut et veut rien faire mais on n’arrive pas à s’endormir pour autant. Coincé dans un no-man’s land.

Comment est-ce que quelqu’un qui est autant dans l’énergétique et la méditation, et tous ces trucs, peut en arriver à ce stade-là de burn-out?

Pour une partie je n’étais pas consciente que j’en arrivais à ce point-là. Parce qu’on est pris dans ce schéma de “Il faut que je tienne le coup, coute que coute”. Il faut rester fort.
Parce qu’on ne veut pas s’avouer… à quel point on fait fausse route, dans mon cas. A quel point il est vain d’essayer de se convaincre que “ça va marcher”. J’ai forcé, forcé, forcé, poussé… J’ai fait tous les efforts possibles pour correspondre à quelqu’un ou quelque chose que je ne suis pas. J’ai refusé de voir l’évidence, jusqu’à ce point de non-retour où je ne peux plus nier que je me suis fait trop de mal.

Il est temps que j’arrête de me mentir à moi-même. Me faire plus petite que je ne le suis pour “plaire aux autres”, pour être acceptée. Le résultat est que je suis morte à l’intérieur.
Si j’étais suicidaire, je ne serais pas loin d’en finir. Ça ne m’étonne pas que certaines personnes en arrivent à se droguer, devenir accro à n’importe quoi d’autre, ou même se tuer.
Quand toute pulsion de vie est éteinte, pourquoi continuer?

Comment est-ce que je vais m’en sortir?

***

Pour être averti de la publication du prochain épisode, abonnez-vous à la newsletter et recevez en cadeau mon e-book “Méditez Envoyez du pâté”, et suivez le blog sur Facebook, Twitter et/ou Tumblr!

Merci d’avoir lu cet article, n’oubliez pas de liker et partager si vous pensez qu’un de vos amis est intéressé!

Crédit photo: collection personnelle.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *